Partager sur facebook partager sur myspace partager sur myspace

John Zorn

New York, 1953

Le saxophoniste John Zorn est l’un des compositeurs américains les plus prolifiques de ces trente dernières années. Actif sur la scène alternative new-yorkaise dès le milieu des années 1970, John Zorn a travaillé avec tous les plus grands noms de la scène Downtown. Avant de fonder au début des années 1990 la mouvance Radical Jewish Culture, John Zorn s’est fait connaître dans les années 1980 avec des groupes qui, chaque fois, ont réinventé le langage musical qu’ils exploraient : l’improvisation libre avec Cobra, le metalcore et le grindcore avec ses deux groupes culte Naked City et Painkiller, les musiques de films au gré de la vingtaine d’albums qu’il leur a consacrés depuis 1986, la musique juive avec Masada, plus récemment l’opéra metal avec Astronome (Mike Patton, Trevor Dunn et Joey Baron)…
En 1995, il fonde le label Tzadik qui devient rapidement l’une des principales maisons de disques indépendantes proposant un catalogue inégalé dans le domaine des musiques expérimentales et de la « nouvelle musique juive ».
Pour aller plus loin

Who's who Who's who

John Zorn

John Zorn

John Zorn ©Oliver Heisch

précedent Elliott Sharp Anthony Coleman suivant