Partager sur facebook partager sur myspace partager sur myspace

fleche Conférence par Jonathan Boyarin, spécialiste en études juives modernes, auteur de Pouvoirs de Diaspora (éditions du Cerf, 2007) suivie de la projection de New York Ghetto Fishmarket 1903, de Ken Jacobs (1992, E.-U. 2 h 12,VO)

Impossible d’avaler New York, la grosse pomme, en une seule conférence !
Cette soirée nous convie d’abord à grignoter le fruit de l’intérieur, au cœur de la congrégation Bnai Josef Anshei Brzezan, l’une des dernières shul du Lower East Side. La population juive du quartier s’est réduite au fil du temps, mais cet immeuble et d’autres monuments demeurent.

L’édifice raconte les vagues d’immigrations sur des plaques commémoratives et des peintures des signes astrologiques (mazoles) exécutées sur les murs. Il révèle son âge à travers des parois lézardées, des bancs en bois et des installations électriques obsolètes. Il raconte la transformation du Lower East Side et de New York même, happés par le tourbillon globalisant de la mode et de l’argent, et par ces jeunes adultes qui tentent de trouver un juste équilibre entre le maintien des traditions et la liberté offerte par la ville.
Jonathan Boyarin, qui est membre de cette synagogue depuis un quart de siècle, reconnaît dans la shul de Stanton Street un microcosme du New York juif, et les incertitudes de son avenir.
Autour de l'exposition

Portrait de ville New York Portrait de ville

Mercredi 5 mai 2010 à 19 h 30
New-York

Vue de New York

Vue de New York
© Elissa Samps